Atelier de Stéphanie Walter et Laurence Vagner
Le jeu de carte avec les biais cognitifs


L’atelier de Stéphanie Walter et Laurence Vagner va nous permettre de partir à la découverte des biais cognitifs.

Cet article est un résumé de leur présentation.


L’atelier de Stéphanie Walter et Laurence Vagner a été très prisé, on était très nombreux dans la salle !

Elles nous ont tout d’abord présentés ce que sont les biais cognitifs puis on a fait un exercice en groupe.

 

Présentation

Les biais cognitifs sont un mécanisme de pensée qui pousse le cerveau humain à tirer des conclusions incorrectes.

Les biais cognitifs  ont un effet de groupe et les gens ont une aversion à la dépossession.

Ils influencent tout le monde, il faut en prendre conscience.

Les 52 cartes du jeu de Stéphanie Walter et Laurence Vagner est divisé en 5 catégories :

  • Prise de décision et comportement
  • Raisonnement et résolution de problème
  • Mémoire et souvenirs
  • Interview et test utilisateur
  • Travail d’équipe et réunion

Que ce soit en bien ou en mal, on est responsable de ce que l’on créer et que l’on conçoit.


Exercice de groupe

Pour la suite de l’atelier on s’est mis en groupe et elles nous ont demandé de leur vendre une licorne avec le plus de biais cognitifs possibles.

Nous avons eu quelques cartes en main afin de comprendre ce que sont les biais.

 

Exemples par catégorie

Prise de décision et comportement :

  • Effet par défaut : Lorsqu’on a le choix entre plusieurs options, la tendance à privilégier celle par défaut.
  • Biais d’autorité : La tendance à surévaluer ou attribuer une plus grande précision à l’opinion d’une figure faisant office d’autorité sur un sujet et à être plus influencée par cette opinion.

 

Raisonnement et résolution de problème :

  • Effet de groupe : La tendance à faire (ou à croire) des choses parce que beaucoup d’autres personnes font (ou croient) la même chose. Relatif à la pensée de groupe et au comportement du troupeau.
  • Peur de rater quelque chose (FoMO) : La peur qu’éprouvent les personnes lorsqu’elles pensent qu’elles risquent de rater une occasion sociale, une nouvelle expérience, un investissement rentable, etc. Cette anxiété sociale se caractérise par le désir de rester en contact permanent avec ce que font les autres.

 

Mémoire et souvenirs :

  • Effet de bizarrerie : Un élément bizarre est mieux retenu qu’un élément commun.
  • Effet d’humour : On se souvient plus facilement des éléments humoristiques que des éléments non-humoristiques.

 

Interview et test utilisateur : 

  • Biais rétrospectif : Parfois appelée l’effet « je savais tout », la tendance à voir les événements passés comme prévisibles au moment où ils se sont produits.
  • Biais de négativité : Phénomène psychologique par lequel les humains se souviennent davantage des souvenirs déplaisants que des souvenirs positifs.

 

Travail d’équipe et réunion : 

  • Effet Dunning – Kruger : La tendance des personne.s non-qualifiées à surestimer leurs propres capacités et celle des personnes expertes à sous-estimer les leurs.
  • Effet pom-pom girl : La tendance des personnes/élements à paraître plus attrayantes dans un groupe que de manière isolée.

 

Le jeu de carte est disponible à cette adresse : https://stephaniewalter.design/fr/blog/a-la-decouverte-des-biais-cognitifs-le-jeu-de-52-cartes/

luctus vulputate, ut commodo consectetur fringilla velit, Aenean libero id,